Partir en famille

La réglementation australienne de la migration familiale est conçue de façon à permettre aux gens d'émigrer en Australie pour rejoindre des membres de la famille vivant déjà sur place en tant que résidents permanents ou citoyens australiens. Une personne qui a acquis le droit d'émigrer en Australie peut inclure les membres de sa famille dans son visa. Nous fournissons ci-dessous un résumé des types de visas de migration disponibles pour les personnes liées à des membres de la famille vivant en Australie en tant que résidents permanents ou citoyens australiens:


 


Conjoints


Un australien ou néo-zélandais résident permanent ou citoyen australien peut parrainer un étranger pour lui permettre d'obtenir la résidence permanente en Australie en tant que conjoint. Les mariages légaux et de facto sont pris en considération.


 


Enfant


Un parent australien peut parrainer un enfant qui est à sa charge pour devenir un résident australien. Les enfants âgés de plus de dix-huit ans sont  également pris en compte.


 


Parent


Un citoyen australien ou résident permanent qui a résidé en Australie pendant au moins deux ans peut parrainer ses parent(s) pour qu'ils obtiennent le droit de résidence permanente en Australie. Si le parent est en âge de travailler, il doit être prouvé que l'Australien est  dépendant du parent. Si le parent a dépassé l’âge de travailler, la «prépondérance des famille» doit être adoptée. Consultez-nous pour plus de détails.


 



Catégories spéciales:



• parents âgés à charge
• les proches de personnes orphelines
• les proches de personnes handicapées



Les catégories spéciales de proches peuvent être parrainées pour immigrer en Australie par un parent australien, ainsi que lorsqu'un parent étranger et son conjoint vivent dans un pays où aucun de leurs proches vivent. Dans certains de ces cas, il est nécessaire que le parent australien aie été un résident permanent en Australie pendant au moins deux ans avant de pouvoir être autoristé à parrainer ses proches vivant à l'étranger.


 


Interdépendance



C'est l'équivalent d'un visa de conjoint pour les couples homosexuels. Il est également, dans de rares cas, il est disponible pour les amis proches qui attestent d'une interdépendane les uns des autres en ce qui concerne le soutien affectif et financier.


 


Assurance de soutien



Dans tous les cas ci-dessus, une caution en espèce peut être requise auprès du gouvernement australien à titre de garantie contre la possibilité que le nouveau migrant (s) puisse prendre l'avantage de prestations d'aide sociale au cours de leurs deux premières années de résidence en Australie. Le montant de cette caution est de 3,500,00 $ pour le premier migrant et un montant supplémentaire de 1,500,00 $ pour chaque personne âgée de plus de dix-huit inclue dans le visa. Ce lien est obligatoire pour le visa de parenté et tous les visas famille préférentiels. Contactez-nous pour plus d'informations.


 


Dispositions spéciales relatives aux enfants



Lorsque les migrants viennent de familles éclatées ou ont été impliqués dans un divorce, des complications peuvent survenir à l'égard des enfants. Le gouvernement australien n'interférera pas avec les lois des pays étrangers en ce qui concerne les gardes et la tutelle des enfants. Un parent qui désire émigrer en Australie avec des enfants doit posséder soit le consentement écrit de l'autre parent ou d'autres documents lui donnant la pleine garde et la tutelle des enfants et ne donnant aucun droit d'accès à l'autre parent.